Qu’est-ce que la cohérence cardiaque:

Cette méthode de respiration, introduite en France dans les années 1990 par le Docteur David Servan Schreiber est une méthode de respiration permettant de revenir au calme et de se détendre. De faire baisser son niveau de stress, de tension. Permettant également de se recentrer sur soi.

Cantonner la pratique de la cohérence cardiaque à une simple méthode de respiration est assez réducteur. En effet, cela va bien plus loin que la simple détente. C’est un concept issu des recherches médicales en neurosciences et en neuro-cardiologie.

Cliquez sur le lien de France Info pour écouter:

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/prenez-soin-de-vous/prenez-soin-de-vous-decouvrez-la-coherence-cardiaque_3443511.html

Des médecins cardiologues, aux USA, ont travaillés sur le rythme cardiaque et son enregistrement pour pouvoir essayer de prédire la survenue de maladie cardio-vasculaire chez leurs patients.

Ils découvrent le concept de « Variabilité de la fréquence cardiaque » ou VFC, paramètre physiologique permettant de quantifier la cohérence cardiaque.

La VFC est le reflet de ce que nous ressentons et des façons dont nous nous adaptons à notre monde intérieur et extérieur. C’est une fenêtre ouverte sur notre système nerveux autonome.

A qui s’adresse la cohérence cardiaque:

Aux personnes qui:
-souhaitent améliorer leur gestion du stress
– Qui ont des problèmes cardiaques, d’hypertension artérielle, de tachycardie
-Qui souhaite améliorer leur résilience et leur défense immunitaire
-Qui ont des troubles du sommeil
-Qui sont atteintes de phobies

Il n’y à pas de contre-indications formelles à la pratique de la cohérence cardiaque. Toutefois, en cas de pathologies cardiaques ou autres présentes ou de psychoses, il faut impérativement consulter son médecin avant de commencer cette pratique.

La pratique de base consiste en un exercice de respiration profonde pratiqué à un rythme de 6 cycles par minutes.
3 fois 5 minutes par jours pendant 2 à 3 semaines permettent de s’habituer progressivement à la pratique de la cohérence cardio-respiratoire et de commencer à en ressentir les effets positifs.

La société Heartmath aux états-unis à étudiée les effets de cette pratique régulière de la cohérence cardiaque. Celle-ci agit sur les hormones (Cortisol, Ocytocine, DHEA, Dopamine, Endorphine, …), les défenses immunitaires, les ondes cérébrales, la récupération chez les sportifs, la concentration, certaines douleurs, certaines maladies chroniques tel que l’asthme, la dépression, l’hypertension artérielle.

Elle augmente l’amplitude de la VFC, apporte un effet d’apaisement, de calme. Diminue le risque cardiovasculaire.

La pratique « avancée », permet un travail sur l’intégration émotionnelle, permet de neutraliser les effets du stress permanent et des émotions négatives.

Sources:

Guy Lacroix: http://www.coherence-cardiaque.com

institut Heartmath: http://www.heartmath.com