Index de l'article

La micro-Ostéo digitale® peut prendre en charge tout type de personne, du nouveau-né au centenaire car nous travaillons sans aucune manipulation en force, uniquement par un toucher léger et précis.

 

La douleur ne présente qu’un élément de l’approche de l’individu, mais nous savons que la douleur n’est que l’expression d’un déséquilibre profond qu’on se doit de découvrir et régler.

 

C’est le crâne qui va nous livrer en premier lieu les informations nécessaires à l’établissement de l’état énergétique d’un individu En effet, la dure-mère forme la gaine des racines nerveuses qui sortent du crâne ou du canal rachidien et ce faisant, elle fusionne avec le périoste, lui-même en continuité avec les aponévroses. Ce qui permet de dire que tout ce qui est à l’intérieur a son prolongement et sa continuité à l’extérieur et vice versa, que toutes les tensions extérieures à la boite crânienne se projettent à l’intérieur.

 

C’est pourquoi nous recherchons par une palpation minutieuse du crâne toute forme de restriction.

 

La Micro-Ostéo digitale® est une véritable technique de globalité, en une ou deux séances nous pouvons visiter l’ensemble énergétique de l’individu dont on a la charge, quelle que soit la pathologie, la douleur ou le désordre présent.

 

La Micro-Ostéo digitale® sait découvrir et analyser les capacités adaptatives de l’être et sait enfin dénicher les lésions dites « premières », nous découvrons par le toucher et la compréhension de la technique les différentes couches mémoires que notre organisme entasse dans le temps.

 

Pour cela, nous allons en premier lieu devoir « éteindre » momentanément les systèmes d’adaptabilité du corps pour avoir accès à ce qu’il y a en dessous, c’est-à-dire le véritable état lésionnel primaire.

 

Nous allons donc commencer une séance par l’étude de l’Inn-Trang, placé au niveau de la glabelle et le 0443 ou Inn-ion

 

Placé à la base du crâne. Ces 2 points hautement énergétiques sont les derniers verrous adaptateurs de l’être, nous avons donc besoin de les ouvrir pour avoir accès aux chaînes énergétiques découvertes par Maurice Poyet.

 

Pour ce faire, il nous suffit d’aller relever 2 interrupteurs qui se situent sur le sacrum de chaque côté des épineuses de S2 et S3 ainsi que sur la ligne médiane entre S3/S4 et S4/S5.

 

Après cette manipulation simple et rapide, nous pouvons avoir accès aux chaînes énergétiques, au véritable état adaptatif de notre client en étudiant 8 pièces osseuses crâniennes qu’ils va falloir libérer.

 

En effet, Maurice Poyet a mis en évidence que lorsque, par exemple, un os temporal est en lésions, c’est le signe d’états lésionnels de la clavicule, du pubis, de la rotule, du tibia, de l’astragale, du scaphoïde, des 4ème et 5ème métatarsiens, du cubitus, des 1er et 2ème métacarpiens et aussi de C6, D7 et L3.

 

Voilà ce qu’est une chaîne énergétique, elle se corrige de façon très simple sur le sacrum avec 2 verrous situés sur la partie externe de S2.